Le projet de liaison ferroviaire Roissy Picardie

Roissy Picardie
Mercredi 10 mars 2021

Un projet primordial pour la région

Le projet Roissy Picardie propose une liaison ferroviaire entre Amiens, Creil et l’aéroport de Paris Charles de Gaulle. L’objectif de ce projet est d’améliorer l’accès à l’aéroport de Paris-Roissy et à la grande vitesse ferroviaire.

Un nouveau barreau ferroviaire

Pour mettre en service cette liaison, des aménagements seront réalisés sur la ligne classique Amiens – Creil – Paris et une nouvelle ligne de 6,5 kilomètres sera créée dans le Val d’Oise (entre Vémars et Marly-la-Ville), afin d’assurer le raccordement à la ligne à grande vitesse qui dessert aujourd’hui l’aéroport.

Le projet de liaison ferroviaire permettra ainsi de relier une large partie de la région Hauts-de-France (Oise, Picardie, Val d’Oise) à l’aéroport et aux grandes métropoles régionales (Strasbourg, Lyon, Marseille…) sans passer par la capitale.

Ce projet, encore au stade de l’enquête publique, est très attendu par les habitants de la région. La nouvelle liaison permettra aux habitants qui travaillent en région parisienne de faciliter leurs déplacements quotidiens.

Elle devrait offrir un meilleur accès au pôle économique et d’emploi du Grand Roissy. Selon la SNCF, cette ligne devrait accueillir entre 3,7 et 4 millions de voyageurs par an.

En 2017, le coût d’investissement a été estimé à 360 millions d’euros pour la section de ligne nouvelle et pour les aménagements dans les gares concernées (hors matériel roulant).

Plusieurs départements (Oise, Somme), communautés d’agglomération (Région de Compiègne et de la Basse Automne, Beauvaisis, Amiens-Métropole, Creil Sud Oise) et communautés de communes (Vallée Dorée, Aire Cantilienne, Senlis Sud Oise, Pays d’Oise, Halatte, Clermontois) figurent parmi les partenaires financiers de ce projet.

La mise en service de cette nouvelle liaison ferroviaire est prévue pour 2025.

Le département de l’Oise placé au cœur du projet

Le TGV permettra de relier le département de l’Oise plus rapidement à l’aéroport et à la région parisienne.

La gare de Creil, qui détiendra une position centrale dans ce nouveau nœud ferroviaire, va devenir une véritable plateforme d’échanges. Elle permettra également de desservir de nombreuses correspondances vers Beauvais, Compiègne, Chantilly, Senlis, Saint-Quentin dans l’Aisne ou encore Persan-Beaumont dans le Val d’Oise.

Le projet Roissy Picardie va donc renforcer l’attractivité du département de l’Oise, qui sera mieux desservi.

La gare de Creil sera transformée pour accueillir le projet et les nouveaux voyageurs. Le Grand Bassin Creillois anticipe déjà la venue de nouveaux habitants avec le projet Gare Cœur d’Agglo.

De nouveaux logements seront construits à proximité de la gare de Creil et le quartier sera complètement repensé pour améliorer la cohabitation entre piétons, cyclistes et automobilistes.

Ma selection